- Le message du Mardi 26 Avril est en ligne -
Accueil
Accueil
Liens
Liens
Contact
Mail
  

 

Messages audio ci-dessous



Eglises Evangeliques de l'Aveyron


Téléphone : 06 63 61 17 43





 

" La foi, c'est...

la démonstration des choses qu'on ne voit pas."

(Hébreux 11/1)

 

La foi authentique glisse sa missive dans la boîte aux lettres et la laisse suivre son cours. La méfiance, toutefois accrochée à un coin de l'enveloppe, se demande pourquoi la réponse n'arrive toujours pas.

Sur mon bureau se trouvent empilées des lettres écrites voici quelques semaines, mais si je ne les ai pas encore postées, c'est que je nourris quelques doutes quant à leur adresse ou à leur contenu. Jusque-là, ces lettres ne m'ont fait aucun bien, ni d'ailleurs à personne d'autre. Et elles ne seront d'aucune utilité, tant que je ne les aurai pas envoyées, et que je n'aurai pas accordé ma confiance au service postal.

Il en est de même pour la foi véritable. Elle remet toute la situation entre les mains de Dieu, laissant ainsi le Seigneur libre d'agir. Le Psaume 37/5 nous le confirme : " Remets ton sort à l' Eternel, confie-toi en lui, et c'est lui qui agira." Tant que nous ne nous remettons pas à lui, il ne fera rien. La foi, c'est recevoir, et même encore plus que cela, c'est nous approprier les dons que Dieu nous offre. Nous pouvons croire en lui, venir à lui, nous en remettre à lui et nous reposer en lui... Jamais nous ne prendrons pleinement conscience de toutes nos bénédictions, tant que nous n'aurons pas commencé à recevoir de lui et à venir à lui, dans un esprit d'attente et d'appropriation.

Alors qu'il était encore très jeune, le docteur Payson écrivit un jour à une dame âgée, au moment où elle était très affligée par la situation de son fils. Voici les mots qu'il lui adressa :

" Vous vous inquiétez trop à son sujet. Maintenant que vous avez prié pour lui, et que vous l'avez confié au Seigneur, vous ne devriez plus demeurer dans cette inquiétude. Le commandement de Dieu qui nous dit : " Ne vous inquiétez de rien " (Philippiens 4/6), n'a aucune limite. Et il en est de même pour le verset : " Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis " (1 Pierre 5/7). Dans la mesure où nous nous sommes véritablement déchargés de nos fardeaux sur quelqu'un d'autre, comment ceux-ci pourraient-ils encore nous écraser ? Si nous continuons à les porter, alors même que nous revenons du trône de la grâce, c'est que nous ne les y avons pas déposés. Voici de quelle manière je teste mes prières dans ma vie personnelle : après avoir remis un sujet entre les mains du Seigneur, si comme pour Anne toute tristesse, toute douleur, ou toute anxiété a disparu de mon coeur, c'est alors pour moi une preuve que j'ai adressé à Dieu une prière de foi. Par contre, si après avoir prié, mon fardeau est toujours là, j'en déduis que je n'ai pas mis ma foi en pratique."

(L.B Cowman)

 

Plan de lecture quotidienne de la Bible :

Jude - Nombres 9 à 10/11 à 11/3 - Proverbes 8

 

 

 

 

 

 

 

 

Rodez Site Internet Agence Clic And Go | Plan du site | CGU - Mentions Légales